Conseil Général des Pyrénées Orientales logo de la bibliothèque

Mon compte

Identification OPAC

Prêt numérique : PNB et Numilog créent une passerelle entre leurs plateformes pour les bibliothèques

  • Imprimer
  • E-mail

dilicom numilogLivres-Hebdo, le 15.12.2014 

L'accord technique qui vient d'être signé entre les deux fournisseurs de livres électroniques permettra à terme d'offrir l'accès à la quasi totalité des catalogues des éditeurs français.
Numilog vient d'annoncer la signature d'un accord technique avec PNB (Prêt numérique en bibliothèque, géré par Dilicom) qui permettra de créer, d'ici la fin du premier trimestre 2015, une passerelle entre les plateformes de ces deux fournisseurs de livres numériques pour les bibliothèques.

Chacun des deux opérateurs aura ainsi accès au catalogue de l'autre et la possibilité, sous réserve d'accords commerciaux avec les différents diffuseurs concernés, de le commercialiser auprès des bibliothèques en même temps que son offre propre.

"En réunissant nos offres, nous allons donner aux bibliothèques l'accès à la quasi totalité des catalogues de livres numériques français, confie à Livres Hebdo Denis Zwirn, P-DG de Numilog. Cela va dans le sens des recommandations signées la semaine dernière par la ministre de la culture et de la communication avec les représentants des différents acteurs de la chaîne du livre."

Ce document en douze points, signé le 8 décembre à l'issue des assises des bibliothèques à Paris, recommande en particulier de "donner accès aux bibliothèques publiques à l'intégralité de la production éditoriale numérique" et d'"assurer l'interopérabilité des catalogues proposées aux bibliothèques publiques".

Mais les conditions commerciales et techniques de l'offre de Numilog, opérateur historique du prêt de livres numériques aux bibliothèques, de même que celles de PNB, mis en place depuis quelques mois dans une demie douzaine de bibliothèques, font l'objet de réserves de la part des bibliothèques, de même que les recommandations du 8 décembre. Signataire de ce document, l'Association des bibliothécaires de France (ABF) a cependant exprimé dans un communiqué son regret que "le prêt de livres numériques par les bibliothèques relève, à ce jour, du droit exclusif de l'auteur" et a réaffirmé son engagement pour "une transposition européenne de la loi sur le droit de prêt adaptée au livre numérique, seule garantie aux bibliothèques pour continuer à fournir pleinement leurs services au bénéfice de tous les citoyens".