Conseil Général des Pyrénées Orientales logo de la bibliothèque

Mon compte

Identification OPAC

Aurélie Filippetti inaugure le congrès de l’ABF

  • Imprimer
  • E-mail

aureliefilippetti abf2014  olivierdionC'est la première fois depuis 18 ans qu'un ministre de la culture se rend au congrès de l'Association des bibliothécaires de France, organisé cette année à Paris du 19 au 21 juin sur le thème "Nouveaux métiers, nouvelles compétences".

En cohérence avec sa volonté de faire de 2014 l'année des bibliothèques, la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, a inauguré jeudi 19 juin le congrès de l'Association des bibliothécaires de France, organisé cette année au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris jusqu'au 21 juin sur le thème «Nouveaux métiers, nouvelles compétences». C'était la première fois depuis l'inauguration du congrès de 1996 par Philippe Douste-Blazy qu'un ministre de la culture ouvrait le grand rendez-vous annuel de l'ABF.

«Il faut remettre les bibliothèques au cœur du processus d'accès à la littérature et à la culture», a affirmé la ministre qui a repris pour l'essentiel les annonces faites lors du Salon du livre de Paris en mars : la signature d'un document de référence sur le numérique en bibliothèque d'ici la fin de l'année, l'organisation d'une journée rassemblant professionnels de la lecture publique et élus sur la place de la bibliothèque dans la cité en décembre, ainsi qu'une réflexion autour des horaires d'ouverture.

La ministre a annoncé des moyens financiers supplémentaires au réseau Carel pour l'acquisition des ressources numériques pour les bibliothèques et le renforcement juridique de l'exception au droit d'auteur en faveur des personnes handicapées au moyen d'un projet de loi qui sera présenté au Parlement en 2015.

Aurélie Filippetti a assuré que le montant des subventions du Centre national du livre pour les bibliothèques serait maintenu : «c'est un point inflexible dans mes discussions avec Bercy», a assuré la ministre. Elle a en revanche précisé que ces subventions seraient accordées prioritairement aux actions envers les publics spécifiques, personnes handicapées, publics des prisons et des hôpitaux.

Anne Verneuil, présidente de l'ABF a de son côté plaidé pour le maintien des moyens accordés aux bibliothèques : «avant d'être un coût, les bibliothèques sont un investissement au service de tous les citoyens».

Près de 800 visiteurs sont attendus pendant le congrès qui refermera ses portes samedi.