Violence des échanges en milieu tropical

  • Imprimer

CVT Tropique de la Violence 3735

 

Il y a quelques temps, Natacha Appanah avait rendu son identité à l'écrivaine Marie -Josephe Guers effacée lors du décès de son mari, écrivain de son état, dans un article remarquable ici
Suite à cette lecture, j'ai donc eu envie d'ouvrir son dernier livre et "tropique de la violence ", comme je l'avais pressenti, est tout aussi remarquablement écrit..
D'une plume incisive et précise, trempée dans la violence et le sang, elle nous plonge dans le quotidien de ces adolescents perdus de Mayotte, département français où la loi du plus fort fait foi, où les plus pauvres d'entre les pauvres ne redeviennent visibles qu'à l'état de cadavres ..
Sur cette île refuge si loin de nous, les morts impuissants prennent la parole et rien ne nous étonne..
Mais c'est avec une infinie tendresse que Natacha Appanah nous rend attachants ces enfants cruels, grandis trop vite dans une société bien plus cruelle encore , où le désespoir fait rage ..