Conseil Général des Pyrénées Orientales logo de la bibliothèque

Mon compte

Identification OPAC

 

Affiche A3 animation Jade webLectures et atelier créatif pour enfants à partir de 6 ans, animé par Jade.

Sur inscriptions au 04 68 87 21 76.

 

 

DSC 0502

Vote du Prix du Livre Vivant 2° édition  sur le Bassin de Lecture d’Ille sur Têt c’est parti !

La classe de Mme Flachaire , classe bilingue niveau CM2, a ouvert le bal de la citoyenneté jeudi 12 avril votant pour « la sélection 9-12 ans en catalan ».

L’auditorium de la médiathèque J.S. Pons s’est transformé en véritable bureau de vote.

Ici on vote comme les Grands, sous l'oeil bienveillant de nos élus : bulletins, enveloppes, isoloirs, urne, tout est opérationnel pour accueillir les écoles d’Ille sur Têt. Mais pas que … les écoles de Bouleternère, Bélesta et Néfiach participent aussi. Pas moins de 31 classes sont appelées aux urnes entre le 12 avril et le 22 mai, jour de clôture du vote. Agents et matériel nécessaires au vote se déplaceront tout le mois de mai pour assurer cette mission d’éducation civique et faire émerger  le livre préféré de nos petits  roussillonnais…

Petit retour en image de cette première journée

DSC 0492

DSC 0565

 

 

 

DSC 0496

 

 

 

 

 

DSC 0576

 

 

 

 

 

DSC 0494

 

 

 

 

 

 

nyssenfrancoise17o.dion 0La ministre de la Culture présente les grands axes de son programme mardi 10 avril lors de la journée des bibliothèques "ouvrir plus, ouvrir mieux".
A Livres Hebdo, elle explique les moyens mis en œuvre: "Nous avons mobilisé tous les ministères concernés".
Le plan "Bibliothèque" du ministère de la Culture sera présenté par la ministre, Françoise Nyssen, lors de la rencontre "Ouvrir plus, ouvrir mieux", organisée mardi 10 avril à Paris, au Grand Palais.

Elaboré à partir des constats dressés par le rapport d’Erik Orsenna publié en février dernier, ce plan veut être "une nouvelle étape dans le partenariat Etat-collectivités territoriales en faveur des bibliothèques et de la lecture publique", comme l’indique le document en préambule.

"Il s’agit désormais d’accompagner les collectivités territoriales volontaires dans une transformation des bibliothèques en maisons de service public culturel de proximité, cœur des politiques publiques d’émancipation sur l’ensemble du territoire. C’est la raison pour laquelle l’Etat engage le mouvement général en accompagnant les collectivités territoriales dans leur souhait de transformation", précise le ministère dans son document.

Le plan se décline en quatre grands axes :

Renforcer l’accès en adaptant les horaires aux temps de vie et en favorisant l’accès aux personnes en situation de handicap.

Elargir les missions des bibliothèques, en particulier dans les domaines de la formation et de l’autoformation, du débat citoyen, par le renforcement des partenariats avec les autres acteurs culturels du territoire et du rôle des bibliothèques l’accès à la lecture et dans la lutte contre la fracture numérique.

Développer les bibliothèques hors les murs, notamment en renforçant les actions des bibliothèques en milieu carcéral.

Renouveler le partenariat avec les collectivités territoriales et favoriser les mutualisations entre bibliothèques, espaces numériques et maisons de service aux publics. Le plan prévoit notamment d’expérimenter dans une région volontaire la mutualisation de services de lecture publique avec la Poste. Ce volet prévoit également de renforcer la formation afin d’accompagner les évolutions des missions des bibliothèques.

" Nous voulons faire de la lecture une grande cause nationale." Françoise Nyssen

"Nous voulons faire de la lecture une grande cause nationale et pour cela nous mettons tout le monde autour de la table pour travailler ensemble, en mode projet, a détaillé Françoise Nyssen lors d’un entretien avec Livres Hebdo. Nous avons mobilisé tous les ministères concernés, la Justice pour le renforcement des actions en milieu carcéral, l’Education nationale pour les partenariats avec les écoles, le secrétariat d’Etat au numérique, l’Enseignement supérieur pour la concertation sur les horaires d’ouverture. La Dotation générale de décentralisation a été abondée de 8 millions d’euros, soit plus 10%. En cette période de restriction budgétaire, c’est loin d’être négligeable".

A3 avril web

Retrouvez tout le détail sur le site de la médiathèque, la page Facebook ou par téléphone au 04 68 87 21 76.